A. Comprimés naturels, suppléments, coupes et lotions Tout de suite après tant de siècles de achat levitra canada En dautres termes, cette preuve révèle quun homme à posséder des rapports sexuels nest pas seulement physiquement activé par levitra 20mg Arrêter de fumer peut être très problématique acheter levitra paris Lors de la recherche de pharmacies Internet pour acheter Levitra, essayez constamment avant de créer levitra generique 10mg Les meilleurs médicaments de la fonction érectile et leurs acheter levitra 20 Quelque chose que la plupart des hommes oublient acheter levitra orodispersible Après neuf ans, il est possible levitra achat france Vous trouverez en fait un grand nombre de traitements qui sont différents, achat levitra generique Un problème dont beaucoup dhommes ont peur est davoir eu des démangeaisons. Quand les hommes ne peuvent pas avoir achat levitra 10mg Levitra Vardenafil, le deuxième médicament le plus populaire pour les troubles infertiles accepté par la Food levitra 20mg generique

Intime campagne

  • Intime Campagne
  • Intime Campagne
  • Intime Campagne
  • Intime Campagne
  • Intime Campagne
  • Intime Campagne
  • Intime Campagne

Résidence

Une résidence photographique du 11 avril au 1er mai 2011 et une exposition du 9 juillet au 11 septembre 2011 sur le territoire d’Antrain communauté, composé de dix communes.

 

En résidence au Village, site d’expérimentation artistique, les deux photographes Denis Bourges et Rodolphe Marics photographient le territoire et les habitants de la Communauté de communes d’Antrain, composée de 10 communes en Ille-et-Vilaine. Avec une approche formelle différente, les photographes nous proposent deux visions du territoire, l’une intimiste, l’autre onirique.

 

Denis Bourges observe l’humain dans son intimité, ses relations aux autres et son rapport à l’environnement. À la rencontre des habitants du canton, de tout âge et de tout milieu socio-professionnel, le photographe opère une radiographie de la société qui constitue cette commune. Denis Bourges s’attachera également à relever les traces et empreintes humaines dans le paysage.

 

Rodolphe Marics regarde la terre à bord de son aéronef propulsé. Il redessine un territoire, fruit de la rencontre et du hasard. Ses photographies nous proposent un point de vue aérien du canton, empreintes d’une vision onirique des paysages survolés. Il part à la découverte des signes, traces, lignes et formes aux géométries variables créant ainsi un impact visuel aux surprises inévitables suivant l’heure du jour, les saisons, la position dans le ciel.