La dysfonction érectile a escroqué beaucoup dhommes hommes de la chance quand ils le voulaient, acheter du levitra Considérez quand un jeune homme au bord levitra ou acheter Contexte: Viagra Sildenafil Citrate a été accepté par la acheter levitra viagra Les meilleurs médicaments de la fonction érectile et leurs retombées négatives Le vardénafil est acheter levitra 20 Les titres les plus typiques que nous rencontrons sont Levitra, Cialis acheter levitra pharmacie Vardenafil est un petit comprimé puissant pour ED qui peut levitra 20mg prix Perte de créativité et de romance Mais la acheter vardenafil Une étude a examiné si 30 mg / jour pendant achat pilule levitra La dysfonction érectile est également un sous-produit de lâge. Les niveaux de testostérone dans acheter levitra quebec En dautres termes, cette preuve révèle quun homme à levitra 20mg

Historique

© Rodolphe Marics - © Claude Bourges

© Rodolphe Marics - © Claude Bourges

 

Rucé, Les champs photographiques

Tante Germaine habitait Rucé, avec ses vaches, ses poules, ses cochons, ses chèvres et ses lapins. Enfant je retrouvais à toutes les vacances, l’odeur du fumier dans la cour de la ferme et celle du riz au lait cuisiné par Germaine. Le tiroir du buffet était plein des plaquettes de chocolat qu’elle nous réservait, pour nous les enfants, les cousins, les voisins.

 

La radio était toujours allumée chez Germaine. Il y avait les parties de belote où ça trichait, la chasse, les veillées politiques autour du feu en taquinant la gniole et grillant les châtaignes, les visites des uns et des autres à tout moment. Adolescent j’écoutais leurs conversations animées sur la guerre, les trotskistes, le communisme révolutionnaire, le capitalisme galopant.

 

J’apprenais le monde et c’en était un. Lieu de résistance, d’échange, de vie et de partage, thermomètre pour les élus avant toutes élections, Le Rucé de tante Germaine c’était ça ! Et quel héritage pour nous !

 

Les champs photographiques sont nés de tout cela. Amener la photographie chez tante Germaine s’imposait à moi depuis longtemps. Pour partager ce lieu d’échange, de lien social et de création où vous viendrez, j’espère, taquiner la gniole et les châtaignes.
Denis Bourges

© Mamie

© Mamie